|  Jules |

Bordeaux

10 Janvier 2018

En grandissant, j’ai compris qu’il y’avait d’autres pays autour du mien, et qu’ils n’avaient pas tous la même chance. Certains ont des présidents tyranniques, ils s’appellent souvent des dictateurs, comme au Bangladesh. D’autres pays encore autorisent des enfants à travailler, mais en fait c’est plutôt sous la contrainte. Certains pays n’ont pas de législation qui interdit les mêmes pesticides qui le sont en Europe. Et ceux malgré des études qui ont prouvés leur nocivité sur les populations.

En grandissant, et en gagnant mon argent j’ai commencé à me dire que j’aimerai le dépenser sans favoriser, encourager ou fermer les yeux sur le malheur des autres. C’est vrai que ça parait loin tous ces pays, ça va pas nous empêcher de dormir qu’une petite de 6 ans doive récolter du coton pour aider sa famille à survivre. Les français souffriraient d’insomnie chronique s’ils se préoccupaient un peu trop du malheur du monde. On est fort pour être chauvin, ma France va mal, elle panse d’abord ses plaies. Mais ça progresse, c’est vrai, on dit maintenant que les gens sont vegan, intolerant au gluten ou plus simplement végétarien, on dirait qu’ils se soucient de leur impact. On dit que ces gens-là sont utopistes, on les appelle aussi affectueusement des bobos. Ils portent des vêtements très cher, se baladent à vélo et chapeau en feutre, ils ont même un sac biocoop sous le bras. Quand ils rentrent chez eux ils s’en foutent un peu du Bangladesh, du travail forcé ou des militants pour les droits de l’homme tabassés.

Mon jean vient de LABL joliment éthique, e-shop et boutique physique implantée à Bordeaux depuis quelques mois.

Il a été entièrement fabriqué en Europe par la marque Van der Layck , où les conditions de travail en rigueur ont été respectés.

En grandissant, je me rends compte que je ne veux pas encourager ça. Ca parait loin mais en allant chez H&M j’encourage ça, avec une jupe à 9€99, un t-shirt à 4€ chez Pull & Bear. Maintenant je sais pourquoi ce n’est pas cher, c’est parce que quelqu’un d’autre en a payé le prix pour nous.

A Bordeaux on est vraiment gâtés niveau boutiques. On a même la rue St-Catherine, la rue commerçante la plus grande d’Europe pour nous aider dans nos choix shopping. Avisés ou pas.

39 rue Cheverus, Bordeaux.

                                                                   

Alors, attention, je ne dis pas qu’il faut acheter cher, mais tout à un prix, et 4€ est un prix qui n’a pas respecté la planète ou les droits de l’homme à une étape de la fabrication. 

Je dirais plus d’acheter conscient, en moins grande quantité, et plus responsable. 

On le connait le budget solde qui se multiplie par deux parce que -70% est passé par là ou parce que le petit basic que vous cherchiez n’était qu’à 10€ chez Bershka.

On nous a appris à surconsommer, pourquoi ne pas simplement réapprendre les priorités? Combien de jean on met dans une semaine ? Je suis aussi une fan de fringues, mais on a pas besoin de deux jeans noir, on a pas besoin d’un jean bleu, d’un rouge et d’un chino beige pour être heureux si ? 

En ce jour de soldes d’hiver 2018, l’adage  » qualité vaut mieux que quantité  » n’a jamais été aussi vrai.

                                                                   

Commentaires